Le support de votre navigateur web actuel n’est plus assuré. Pour vous garantir la fonctionnalité complète du site web et la sécurité de vos données, nous vous recommandons urgemment de passer à un navigateur récent (par ex. Safari ou Firefox).

Consignes de sécurité en vigueur

Plusieurs e-mails dits de « phishing » circulent actuellement, prétendument expédiés par Miles & More. Ces e-mails ne sont pas fiables et n’ont été envoyés ni par Lufthansa ni par Miles & More. Veuillez ne communiquer aucune donnée personnelle, ne cliquer sur aucun lien, ni n’ouvrir aucune pièce jointe à ce type d’e-mails. Plus d’informations sur le « phishing »

Bonjour, comment pouvons-nous vous aider ?

L’avenir des enfants des townships passe par l’éducation

Le projet iThemba à Cape Town permet aux enfants défavorisés de mieux commencer dans la vie, avec l’aide des dons de Miles.

« iThemba » signifie « Espoir » en langue isiXhosa, la deuxième langue la plus parlée en Afrique du Sud.

Depuis 2007, les dons des membres Miles & More apportent de l’espoir aux enfants de Vrygrond/Capricorn, une banlieue socialement défavorisée de Cape Town. help alliance y a construit une école maternelle (Pre School) et une école primaire (Primary School), où de nombreux enfants bénéficient d’un excellent enseignement et de subventions.

 

La collaboration réussie entre Miles & More et help alliance, qui a pour objectif d’aider les personnes défavorisées dans le monde entier, fête ses 15 ans en 2021. Une belle occasion de vous présenter les succès du projet iThemba, mais aussi de passer en revue la collaboration jusqu’ici et de regarder ensemble vers le futur.

1. Comment la collaboration entre Miles & More et help alliance a-t-elle commencé il y a 15 ans ?

Sebastian Riedle : Miles & More voulait respecter le souhait de ses membres, faire quelque chose de bien avec les Miles et soutenir leur engagement envers la collectivité. Nous nous sommes alors associés à help alliance et avons lancé le programme « Miles to help ». Le succès du partenariat montre que c’était une bonne décision : au cours de ces 15 dernières années, nos membres ont donné plus de 733 millions de Miles et ainsi ont ainsi financé, entre autres, env. 35 000 repas et 17 000 cartables, trousses et livres scolaires pour des jeunes défavorisés. En outre, les dons ont permis d’éduquer 700 jeunes, de construire plusieurs bâtiments scolaires et orphelinats et ont fourni env. 100 ans de salaire annuel pour du personnel médical. Ce ne sont que quelques-uns des innombrables exemples de ce qui peut être accompli d’important avec les Miles.

2. Comment fonctionnent précisément ces dons de Miles pour la bonne cause ?

Andrea Pernkopf : C’est très simple. Les membres Miles & More font don de leurs Miles de prime à volonté. La valeur des Miles convertie en euro est alors reversée à l’euro près dans nos projets. Cela nous tient particulièrement à cœur. Les projets help alliance sont accompagnés par des employés du Lufthansa Group bénévoles et gérés sous leur responsabilité. Cela nous permet de nous assurer que chaque Mile arrive vraiment sur place. Actuellement, 14 projets help alliance sur 40 sont financés par des Miles.

 

Sebastian Riedle : Tous les employés du Lufthansa Group sont soutenus dans leur engagement humanitaire et on leur donne la liberté de s’engager dans des projets help alliance. Il en va de même pour les employés Miles & More : Rien que l’année dernière, neuf collègues étaient bénévoles actifs sur des projets help alliance. 

3. iThemba à Cape Town en Afrique du Sud est un des projets que les membres Miles & More peuvent financer avec leurs Miles de prime. Qu’a-t-on pu réaliser avec les dons de Miles à ce jour ? 

Andrea Pernkopf : Je dois préciser quelque chose ici : iThemba, notre grand projet éducatif dans le township de Capricorn, est composé à proprement parler de deux projets distincts. Le premier projet porte sur une école maternelle pour les enfants entre 3 et 6 ans que nous finançons depuis 2006. En plus d’une éducation, les tout-petits y reçoivent également des repas sains, essentiels pour leur développement du fait de la pauvreté prédominante et de la malnutrition sur place. Déjà depuis 2007, les dons de Miles contribuent à financer trois domaines fondamentaux à l’école maternelle : en priorité une alimentation riche en protéines et en vitamines, bien sûr un équipement de base avec des matériels pédagogiques et des uniformes scolaires ainsi que les salaires des enseignants.

Nous avons constaté que, lors du passage de l’école maternelle au cycle supérieur, il y avait souvent des problèmes ne serait-ce que pour trouver une place à l’école, ou alors les enfants devaient parcourir de très longues distances. C’est ainsi qu’est venue l’idée de construire une école primaire reliée directement à l’école maternelle du Township. Nous l’avons ouverte depuis et le gouvernement sud-africain l’a même reconnue comme école modèle. Il est prévu d’étendre le concept à d’autres écoles. Nous en sommes particulièrement fiers et cela montre que nous nos efforts portent vraiment leurs fruits.

4. Et cela en partie grâce aux dons des membres Miles & More ?

Andrea Pernkopf : Oui, la construction de l’école primaire iThemba a démarré en 2015, avec un chantier en plusieurs tranches. Dès 2017, nous avons pu utiliser une grande partie des dons de Miles pour réaliser la première tranche de travaux de l’école primaire iThemba. Nous avons pu ouvrir l’école en 2018 et scolariser les 105 premiers enfants. L’année suivante, 105 autres scolarisations ont suivi grâce à un agrandissement de l’école. Malgré la pandémie de coronavirus, des tranches de construction complémentaires ont suivi en 2020. Nous sommes très heureux d’annoncer que l’école accueille actuellement 560 enfants.

5. Quel rôle jouent les dons réalisés pour l’anniversaire des voyageurs fréquents ?

Sebastian Riedle :Un très grand rôle. La campagne de dons pour l’anniversaire des voyageurs fréquents a permis d’accélérer nettement la construction de l’extension du bâtiment en 2019, donnant l’accès à un enseignement primaire de haute qualité à encore plus d’enfants. En plus des dons de Miles réguliers, les dons supplémentaires au nom des voyageurs fréquents ont permis de financer un bâtiment scolaire entièrement neuf, avec quatre salles de classe et deux salles spécialisées, une salle informatique et un laboratoire de sciences de la vie. L’école a ainsi pu atteindre une capacité de plus de 700 places et peut maintenant faire face à une forte demande.

6. Par exemple, pouvez vous esquisser le « parcours » d’un enfant qui était là dès le début et comment sa situation et éventuellement celle de sa famille ont changé ?

Andrea Pernkopf : Il y a de nombreux exemples. Mais je me rappelle tout particulièrement d’une anecdote de Susanne French, une directrice de projet qui vient sur place plusieurs fois par an. Elle y connaît une famille avec trois enfants. Comme notre projet ne comportait pas encore d’école primaire, les deux enfants les plus âgés n’ont pu qu’aller à l’école maternelle. Ils ont dû aller à une autre école primaire, où le chemin pour s’y rendre était nettement plus long et plus dangereux, les parents ne pouvant très souvent pas se permettre de payer le transport. Pour Susanne, cette famille était une autre motivation à construire d’urgence une école primaire afin de prendre le relais de l’enseignement de haute qualité de l’école maternelle. Sinon, le risque que les enfants dans de telles situations n’aillent qu’épisodiquement à l’école, voire plus du tout, était très grand.

La cadette de la famille a alors eu la chance de pouvoir aller à la Pre School, c’est-à-dire l’école maternelle, puis directement à l’école primaire avoisinante. Elle est actuellement en CM1. Avec l’école quasiment au pas de sa porte, son chemin pour aller à l’école est court et sans danger. Pour les familles comme la sienne, cela ne signifie pas seulement l’avantage financier du fait de l’économie du prix du transport. Pour de nombreuses mères, c’est aussi un soulagement car elles s’entraident pour amener et aller cherche les enfants et peuvent ainsi travailler de façon plus flexible. Toute la communauté est fière d’avoir une école si formidable dont les standards peuvent être comparés à ceux d’une école privée.

7. Quels sont les projets conjoints actuellement en cours de planification ? Et le partenariat doit-il être étendu ?

Sebastian Riedle : Le projet Togo est un projet d’avenir conjoint : Les dons de Miles de la communauté Miles & More doivent financer la construction d’un centre de formation pour les jeunes dans cet état d’Afrique de l’Ouest. Au Togo, seuls quelques enfants et adolescents ont accès à une éducation financée sans laquelle ils risquent de se retrouver rapidement marginalisés. Ensemble, nous voulons changer cela et leur donner de meilleures chances. Pour impliquer le plus grand nombre possible de nos membres, il est prévu de les tenir au courant de l’avancement du chantier du centre de formation via les médias Miles & More. Ils pourront ainsi voir ce que leurs dons permettent de réaliser.

Même après cette année anniversaire, nous voulons informer en permanence sur les projets de help alliance dans les médias Miles & More pour inciter encore plus de personnes à participer. Par leurs dons de Miles, nos membres peuvent vraiment apporter une contribution décisive pour aider des personnes défavorisées. En rendant compte régulièrement des succès et en parlant des visages derrière eux, nous créons aussi la confiance.